Partagez | .
 

 Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoqué chez Monsieur D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Raven Careen
NOMEN MEUM...

avatar




Me, et me solum !
Parents divins : Hermès
Messages : 22
Drachmes : 149
Date d'inscription : 11/06/2014
Age : 16
Localisation : Dans une forêt, en Irlande





MessageSujet: Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoqué chez Monsieur D   Dim 15 Juin - 5:41

Je me suis faite avoir comme une débutante. Faire mes preuves…Mais pourquoi je les ai écoutés ? Si jamais je les revois…
Vous devez sûrement vous demander : « Qu’es-ce qu’elle veut dire, je comprend rien ! »
C’est simple. Je suis arrivée il y a 3 jours, j’ai été reconnue le même jour. Le soir même, les frères Alatir m’ont dit :
« -Tu es nouvelle. Il faut que tu fasses tes preuves sinon, tu seras classée dans les…comment dire…bolos, losers…enfin tu vois ce qu’on veut dire ? Bref, tu vas effectuer une mission pour nous.
-D’accord. Quoi comme genre de mission ?
-Du genre : faire entrer des bouteilles de bières dans l’enceinte de la colonie sans l’aide de qui que ce soit t’attrappe ou quoi que ce soit. Tu en es capable ou tu préfères t’abstenir ? On comprendra, c’est l’une des missions des plus durs…
-Non, c’est bon. Je vais le faire…Mais ce n’est pas interdit l’alcool ?
-Non.
-Bon bah…va pour aller chercher des bières... »
Je n’avais malheureusement pas encore pris connaissance des règles.
Le lendemain, je commençais à me renseigner sur les alentours et je finis par apprendre qu’une supérette pas loin d’ici vendait des canettes et bouteilles de bières et était ouverte 24h/7.
Le soir même, quand tout le monde fut endormi au camp, je me faufilai discrètement hors du camp et fila vers la supérette pour effectuer ma mission. Prendre, payer et revenir à la limite du camp sans se faire attaquer ou attaquer fut un jeu d’enfant. J’entrai alors dans le camp quand j’entendis :
« Et tu crois allez où comme ça avec ces canettes ? »
Je me retournai et compris à qui j’avais à faire : Annabeth Chase, fille d’Athéna.
« Une enfant d’Athéna de doit pas être en train de dormir ? C’est très important de dormir, non ? »
Et c’est à ce moment là que j’ai compris que j’étais foutue.
« -Je suppose que c’est Raven Careen, la nouvelle ?
-Oui Chiron, elle est sortie pour aller acheter des canettes de bières et elle est revenue.
-Bien. Rendez-vous demain à la Grande Maison, à 7h. Ne soyez pas en retard. Surtout pas vous Mademoiselle Careen. »
Et ils partirent tout les deux après avoir pris mon paquet. Tanpis. Tanpis si on se moque de moi, je saurai prendre ma revenge et elle ne sera pas des plus douces.
Je revins discrètement vers mon lit et m’endormis. Je ne dormis que quelques heures, je fus réveiller par le soleil dont la lumière donnait directement sur mon lit. Et uniquement sur mon lit. Bon, ça ne me gêne pas trop puisque j’adore l’aube. Il était 6h.Je fis alors ma toilette, m’habillai et filai vers la plage pour admirer le lever de soleil.
Quand le soleil fut levé pour de bon, je regardai ma montre : 6h30. Je me levai, jetai un dernier regard au lac et fila vers la Grande Maison. Si je pouvais être à l’heure, je pense que ça arrangera déjà un peu ma cause. J’arrivai là-bas. 6h40.Personne. Bon. Je m’assis alors sur les marches et attendis. 6h55. Deux voix se font entendre. Je me levai. Je vis Annabeht et Chiron arriver.
« Bonjour. »Dis-je, un peu gêné.
La fille d’Athéna me gratifia d’un regard haineux. Bon.Quant à Chiron, il me répondis :
« Bonjour, Raven. Tu es à l’heure. C’est bien pour une fille D’Hermès. Ce n’est pas le cas pour tes camarades de bungalows. »
Nous entrâmes dans la bâtisse. Nous arrivâmes dans une véranda où Chiron nous demanda de nous asseoir. Au bout de 10 minutes, Monsieur D. arriva.
Et c’est à ce moment là que j’ai regretté avoir écouté les frères Alatir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Annabeth Chase
NOMEN MEUM...

avatar

L'équipe est à mes pieds. Je suis l'Administratrice en chef.

Grecque évidemment !



Me, et me solum !
Parents divins : Athéna
Messages : 638
Drachmes : 827
Date d'inscription : 23/06/2013





MessageSujet: Re: Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoqué chez Monsieur D   Lun 23 Juin - 21:05


Raven & Annabeth
Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoquée chez Monsieur D.



Malgré la guerre en cours et la peur qui vit désormais avec nous, il est toujours plaisant de voir apparaître de nouvelles têtes à la colonie. Les derniers arrivés sont une jeune fille d'hermès et son petit frère. Elle, elle s’appelle Raven et elle a été reconnue par son père le soir même de son arrivée. Elle a eu de la chance si l'on tient en compte que les autres ont généralement attendus quelques jours avant d'être reconnus et même après quelques années ici, certains ne le sont toujours pas... Mais ça me faisait aussi un peu peur puisqu'elle s'avérait être la fille d'Hermès. Les frères Alatir allaient surement la forcé à faire un coup pendable pour une autre de leurs "initiations" débiles.

C'est donc d'un pas décidé le j'interceptai les deux jeunes frères à la sortie du pavillon réfectoire le lendemain matin à l'heure du petit-déjeuner. Je me planta devant eux les bras croisés avant de les avertir : " Si jamais j'apprends que vous préparer un autre de vos mauvais coups ça va aller mal pour vous deux ! Pas d'initiation cette fois, me suis-je bien fait comprendre ?". Les deux frères me regardèrent, l'air faussement vexé, comme si je venais de les insulté. Pire encore, ils affirmèrent sur un ton humoristique que ce n'étais pas leur genre de faire des plans de ce genre. Je réussis tout de même à leur faire dire qu'ils se tiendraient tranquilles avant qu'ils ne repartent à leurs occupations. Roulant des yeux, je partis à mon tour, peu convaincue que les deux frères allaient respecter leur parole.

Voilà que quelques jours plus tard, j'étais allongée dans mon lit à tenté de trouver le sommeil malgré mon esprit torturé par toutes sortes de pensées allait de Gaïa aux dieux et passant pas la colonie, ma familles et surtout Percy. C'est à ce moment que j'entendis des pas à l'extérieur. Comme Morphée semblait bien décidé à me fuir, je me leva et sorti doucement dans la nuit. Je vis une silhouette se fondre dans la nuit, je la suivis donc jusqu'au abords du camp. Non seulement il était interdit de traîner dehors passé le couvre-feu, mais il était également interdit de quitter la colonie sans permission. Cette personne venait donc de briser deux de nos règles en quelques minutes et mon instinct me disait que ce n'était pas fini. Je pris donc la décision d'aller avertir Chiron qui, comme me l'appris les lumières allumées de la grande maison, ne dormait pas encore à cette heure tardive.

Notre petite fautive ne fut pas partie bien longtemps. Elle repassa bien vite la barrière protectrice de la colonie avec en sa possession des canettes de bière. Je me plaça donc derrière elle avant de l'interpeller : « Et tu crois allez où comme ça avec ces canettes ? ».
Elle se retourna d'un bloc avant de me narguer : « Une enfant d’Athéna de doit pas être en train de dormir ? C’est très important de dormir, non ? ». Non, mais pour qui elle se prenait celle-là. Qu'elle fasse bien attention, à force de jouer avec le feu, on fini par se brûler. Elle allait l'apprendre bien assez tôt puisque je voyais Chiron qui s'approchait.
« Je suppose que c’est Raven Careen, la nouvelle ?» lança le centaure en arrivant sur place. J'expliquais donc la situation à notre superviseur. Il nous donna rendez-vous à a grande maison dès le lendemain matin et averti la nouvelle d'être à l'heure. Il est vrai que cet avertissement était de mise vu comment ses frères et sœurs avaient le don de toujours être en retard.

Le lendemain matin, je me dépêchais d'aller voir Chiron avant l'heure prévue du rendez-vous. J'y avais bien réfléchis et il était clair que ma première impression était la bonne. C,était sans aucun doute un coup des frères Alatir et je voulais en parler à Chiron avant qu'il ne punisse la nouvelle. Il m’entraîna donc avec lui dans les champs de fraises, comme nous en avions l'habitude la matin lorsque nous avions à discuter. Nous étions de retour à la grande maison quelques minutes avant l'heure de rendez-vous et qu'elle ne fut pas ma surprise de voir que Raven était déjà assise sur les marche à nous attendre. Tiens tiens, mais c'est qu'elle n'est pas totalement comme les autres la petite... elle nous salua timidement et je lui lança un regard noir afin de lui faire comprendre qu'elle ne s'en tirerais pas aussi facilement. Nous primes donc place sur les chaises de la véranda en attendant Monsieur D. Les règles de la colonie avaient été violées et c'était à lui de sévir.

Lorsqu'il arriva finalement, il salua Chiron, puis nous appela par d'autre prénoms, Raven et moi, avant de se poster devant la nouvelle. « Alors voici notre fautive ! s'exclama-t-il complètement ennuyé de devoir s’occuper ce la situation. Qu'as-tu à dire pour ta défense ? ». Je me retourna vers Raven, moi aussi j'avais bien hâte d’entendre de sa bouche ce qu'elle avait à dire...

_________________
I will always love you

Il y a des personnes qui marquent nos vies, même si cela ne dure qu'un moment.Et nous ne sommes plus les mêmes. Le temps n'a pas d'importance mais certains moments en ont pour toujours.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Raven Careen
NOMEN MEUM...

avatar




Me, et me solum !
Parents divins : Hermès
Messages : 22
Drachmes : 149
Date d'inscription : 11/06/2014
Age : 16
Localisation : Dans une forêt, en Irlande





MessageSujet: Re: Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoqué chez Monsieur D   Mar 24 Juin - 8:28

« Alors voici notre fautive ! s'exclama Monsieur.D complètement ennuyé de devoir s’occuper ce la situation. Qu'as-tu à dire pour ta défense ? ».
Je pris un moment pour réfléchir à ma réponse. Franchement, je m’étais faite avoir comme une débutante. Il faut que j’en subisse les conséquences. Je pris une grande inspiration puis lâcha ma réponse.
« Rien. Je n’avais aucune raison d’enfreindre le règlement donc je n’ai rien à dire pour ma défense. »
Il y eu un moment de silence, qu’Annabeth rompis.
« Pardon ? »
Ils me regardaient tous à présent d’un air bizarre. Quoi ? Pour une fois où une élève reconnaît sa faute ! Ils pourraient être content !
« Alors dis-nous au moins qui t’as donné l’idée. dit Monsieur D. Je sais que les enfants d’Hermès ont un rite d’initiation pour les nouveaux. »
Je me mis alors à raconter l’histoire du début jusqu’à la fin sans oublier aucun détail.
A la fin de mon récit, Chiron me demanda si j’avais pris connaissance du règlement.
« Non. Pas encore du moins. »
« Annabeth, s’il te plait, le règlement. »dit Chiron.
Annabeth se leva et alla vers la pièce voisine, puis revint avec un livre poussiéreux qu’elle me tendis. Je la remerciai, ouvris le livre sur la page du sommaire, cherchai la page concernant la situation et l’ouvris à la page indiquée. Je me mis alors à lire et sans m’en rendre compte, je finis le livre. A la fin de ma lecture, je regardai l’heure et vis que la journée était bien avancée.
« Tu aimes lire ?me demanda Annabeth . Tu as fini le livre ! »
« Oui j’aime lire et oui je sais que je l’ai fini. Je ne sais pas qui l’a rédigé, mais c’est vraiment très bien écrit ! »
Je refermai et le livre et attendis. Ils se mirent à trois pour discuter de ma sentences.
Au bout de  dix minutes, ils se mirent d’accord et me regardèrent.
Q’es-ce qu’ils m’ont préparé comme sentence…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Annabeth Chase
NOMEN MEUM...

avatar

L'équipe est à mes pieds. Je suis l'Administratrice en chef.

Grecque évidemment !



Me, et me solum !
Parents divins : Athéna
Messages : 638
Drachmes : 827
Date d'inscription : 23/06/2013





MessageSujet: Re: Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoqué chez Monsieur D   Mar 24 Juin - 14:35


Raven & Annabeth
Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoquée chez Monsieur D.



le temps semblait s'étirer alors que nous attendions la réponse de Raven. Elle allait sûrement se trouver une excuse bidon,comme le fond toujours les Hermès quand ils ne veulent pas receovi de conséquences. Ces enfants sont tellement... Je ne sais même plus comment les qualifier après tout ce qu'ils ont fait. Je fixais donc la nouvelle recue du camp en attendant une réponse qu'elle semblait hésiter à nous donner. Elle fini par touver le courage de parler.

« Rien. Je n’avais aucune raison d’enfreindre le règlement donc je n’ai rien à dire pour ma défense. »

QUOI ? Mais c'était impossible! Elle n'essaie même pas d'alléger les conséquences ou de mettre la situation sur le dos des frères Alatir, puisque je suis toujours persuadée que c'est leur faute. Je regardais Raven avec un air hébété avant de me tourné vers Chiron et de lui lancer un regard interrogteur auquel il répondit par un haussement d'épaule. Notre mentor était tout aussi stupéfait que moi. Je finis par me sortir de cette incompréhension : « Pardon ? »

Je ne comprenais plus rien à la situation, Chiron non plus et Monsieur D., c'était la même chose pour lui. Quoi qu'il venait de trouver la conversation un peu plus intéressante maintenant que la jeune sang-mêlé venait d’avouer ses crimes.

« Alors dis-nous au moins qui t’as donné l’idée. dit Monsieur D. Je sais que les enfants d’Hermès ont un rite d’initiation pour les nouveaux. »

Raven nous raconta alors comment les frères l'avait convaincue d'aller chercher les canettes et comment elle s'y était prise. Elle n'omis aucun détail et après quelques minutes nous savions tout de la présente situation. En réponse à une question de Chiron, elle nous appris qu'elle n,avait rien lu du règlement, Chiron m'envoya donc chercher ce que j'appelais le "manuel du parfait sang-mêlé". En revenant, je tendis le lourd manuscrit à Raven qui s'empressa de trouver la bonne page et se plongea dans sa lecture. Quand je m’aperçus qu'elle en avait lu bien plus que nécessaire et qu'elle ne semblait pas prête d'arrêter, je pris un livre qui trainait sur la table basse de la terrasse et me mis moi aussi à lire. Je refermais mon roman un peu avant que Raven ne finisse le manuel.

« Tu aimes lire ? lui demandais-je avec un sourire. Tu as fini le livre ! »

Cette fille était bien loin de ressembler aux autres enfants d'hermès. Après avoir entendu sa réponse, j'haussais les épaules, ne sachant plus vraiment qui l'avait rédiger, mais je me promis de trouver de qui il s'agissait. Je me levais donc pour aller rejoindre Chiron et Dionysos qui avaient d'or et déjà commencer à délibérer sur le sort de notre petite recrue. Comme Monsieur D. avait envie de s'en aller au plus vite, il optait systématiquement pour les conséquences les plus sévères. De mon côté, je croyais que nous pourrions simplement passé l'éponge, après tout, les frères Alatir l,avaient convaincue de le faire et elle ne connaissait pas encore les règlements. Ce fut le centaure qui trancha la question. Il s'approcha de Raven et lui dit qu,elle serait de corvée de vaisselle cette semaine. Il ajouta que les frère Alatir allaient l'aider puisque c'était eux qui l'avait entraîné là-dedans.

Une fois la sentence tombée, Monsieur D. disparu sans rien dire et Chiron s'éloigna pour aller avertir les deux clowns qu'ils étaient eux aussi punis. Pour ma part, je restait ici avec Raven.

« Alors... lançais-je pour entamer la conversation. Exception faite de cette situation, comment trouves-tu la vie à la colonie ? »
[/quote]

_________________
I will always love you

Il y a des personnes qui marquent nos vies, même si cela ne dure qu'un moment.Et nous ne sommes plus les mêmes. Le temps n'a pas d'importance mais certains moments en ont pour toujours.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Raven Careen
NOMEN MEUM...

avatar




Me, et me solum !
Parents divins : Hermès
Messages : 22
Drachmes : 149
Date d'inscription : 11/06/2014
Age : 16
Localisation : Dans une forêt, en Irlande





MessageSujet: Re: Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoqué chez Monsieur D   Ven 27 Juin - 15:17

Ce fut Chiron qui m’annonça ma sentence : corvée de vaisselle pendant toute la semaine. La première chose qui m’es venue à la tête fut : Mou-mousse ! Mais quelle fut ma déception quand j’appris que je devais partager cette « corvée » avec les frères Alatir…
Puis ils partirent. Mais pas Annabeth.
« Alors... lança-t-elle pour entamer la conversation. Exception faite de cette situation, comment trouves-tu la vie à la colonie ? »
« Elle n’a pas changé depuis la première fois ! lui dis-je, en esquissant un sourire. J’ai retrouvé quelque personne que je connaissais… »
Nous prîmes le chemin du lac. Elle m’énonça toutes les activités possibles à la colonie.
Quelques unes d’elles retinrent mon attention comme : le tir à l’arc, le combat au poignard, la stratégie guerrière …
Puis je lui demandai :
« Il n’y a pas d’activité comme le lancer de poignard ou manier un trident ? »
Annabeth me dévisagea comme si j’étais une alienne.
« Euh non. Les enfants d’Arès seraient ravis d’avoir d’autres activités pour nous pourfendre vois-tu et donc, pour éviter tous problèmes, on préfère éviter ce genre d’activités. »
Puis, arrivées à destination, nous nous assîmes sur le sable doux.
« Pourquoi m’as-tu posé cette question ? »
Je regardai l’horizon, avant de lui répondre.
« Car je sais manier ces armes.»
Et c’est vrai.
Nous continuâmes à échanger des banalités, je lui racontais ma première venue ici, elle me racontait sa vie ici.
Je lui demandai alors quel était son livre préféré. Elle me répondit :
« »
Je lui répondis :
« Hunger Games, de Suzanne Collins »
Elle me sourit.
« Très bon choix ! »
Je rigolai et la remercia. Nous passâmes un quart d’heure à parler du livre et des films.
Soudain, un bip-bip(en quelque sorte) nous fit sursauter.
Je me levai d’un bond, mon poignard à la main. Je vis un parachute tomber du ciel. Comme dans Hunger Games. Je regardai Annabeth qui s’était aussi levée son arme en main. Nous nous approchâmes prudemment du parachute. Un petit contenaire y était accroché avec un petit mot. «Tu auras tout ce que tu voudras.»
J’ouvris le contenaire et y trouvai un Iphone dernier cri.
Je l’allumai et on me demanda d’écrit quleque chose. Je tapai donc « mer »et il refusa. J’écris « trident » et l’Iphone se transforma en trident.
Je regardai Annabeth. Elle me souris en me montrant sa casquette. Un cadeau de sa mère.
Ce portable était un cadeau de mon père.
Je levai mon visage vers le ciel et dis :
« Merci p’pa ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Annabeth Chase
NOMEN MEUM...

avatar

L'équipe est à mes pieds. Je suis l'Administratrice en chef.

Grecque évidemment !



Me, et me solum !
Parents divins : Athéna
Messages : 638
Drachmes : 827
Date d'inscription : 23/06/2013





MessageSujet: Re: Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoqué chez Monsieur D   Lun 11 Aoû - 19:35


Raven & Annabeth
Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoquée chez Monsieur D.



« Elle n’a pas changé depuis la première fois ! lui dis-je, en esquissant un sourire. J’ai retrouvé quelque personne que je connaissais… »
La réponse de Raven me pris de court. Maintenant qu'elle en reparle, c'est vrai qu'elle était déjà venue à la colonie quand elle était plus jeune... Je me souviens l'avoir croisée quelques fois, surtout au pavillon réfectoire. Un matin, elle était repartie et je n'avais jamais su pourquoi. Il faut tout de même avouer que je n'avais pas vraiment fait l'effort de m'informer non plus, il y avait tellement d'autres choses à apprendre qui étaient plus utiles à mes yeux que de savoir pourquoi une fille avec qui je n'avais jamais parler était partie de la colonie. Mais aujourd'hui, je crois que j'aurais peut-être mieux fait de m'en informer.

« c'est vrai qu'elle ne change pas beaucoup, notre bonne vieille colonie ! Et c'est peut-être mieux comme ça. Donc tu as déjà quelques amis, c'est bien ! » Lui dis-je en souriant.

On se leva toutes les deux et je l'emmena avec moi vers le lac. Elle était peut-être déjà venue, il n'en reste pas moins qu'une petite visite afin de se remettre les idées en place ça ne peux pas faire de mal. Je profitas de l'occasion pour lui énumérer les choses que l'on pouvais faire à ici, afin qu'elle ait de quoi s'occuper et pour éviter qu'elle ne refasse des bêtises si elle s'ennuyait trop. Lorsqu'elle me demanda s'il y avaient des activités du genre le lancer de couteau ou le maniement de trident, je la dévisagea.

« Euh non. Les enfants d’Arès seraient ravis d’avoir d’autres activités pour nous pourfendre vois-tu et donc, pour éviter tous problèmes, on préfère éviter ce genre d’activités. »

En effet, en ce qui à trait à la première, nous avions déjà eu cette activité et comme de fait, les enfants d'Arès avaient fini par ce tanner des cibles fixes et des automates de combat et c'étaient mis à prendre les autres pensionnaires pour cible. Résultats : de nombreux blessés et une cancellassions d'activité. Je crois même que quelqu'un en était mort. Pour la deuxième, les trident sont généralement utilisés par les enfants de Poséidon, alors avant Percy, nous n'avions aucune raison de la pratiquer et elle n'avait pas été instaurée parce que Percy avait Turbulence et du coup, il ne s'intéressait pas au trident. Mais le fait que Raven me pose la question m'intrigua.

« Pourquoi m’as-tu posé cette question ? » demandais-je à mon tour alors que nous étions arrivées à destination et prenions place sur la sable fin qui bordait le lac.

Sa réponse fut tout autant surprenante quand elle me dit qu'elle savait manier ses armes. Je haussais un sourcil en la regardant, mais ne posa pas de questions. Après tout, un demi-dieux doit apprendre à se défendre comme il peut ! Nous restâmes assises là à parler de tout et de rien, simplement pour passer le temps. Puis elle fit dévier la conversation sur les livres. Lorsqu'elle me demanda mon livre favori, je lui répondis qu'il y en avait plusieurs mais que j'aimais beaucoup ce qui avait à trait à l'architecture. je lui retourna la question et elle me répondis sans une seule seconde d'hésitation que son bouquin préféré était "Hunger Games". Ce livre était sans doute l'un des seuls romans de ce genre que j'avais lu, mais il était vraiment bien. l'histoire était bien construite et je m'émerveillais à chaque fois devant la structure des arènes et la technologie dont ils faisaient preuve.
Nous continuâmes à parler jusqu'à ce qu'un bruit ne perturbe l'ambiance. D'un bond je fus sur mes pieds, poignard à la main. aucun monstre ne pouvait franchir la barrière de protection pourtant. C'est alors qu'un petit parachute argenté tomba du ciel, comme dans le bouquin dont nous étions en train de parler. Je m'approcha en même temps que Raven et la laissa regarder de qui il s'agissait. Lorsqu'elle se tourna vers moi après avoir fait changer le téléphone que contenais la boite en trident, je lui montrait ma casquette des Yankees. Elle comprit aussitôt et leva les yeux vers le ciel pour remercier son père. Ça me fit sourire.

« Alors, voyons voir de quoi ce petit gadget est capable !» m'exclamais-je en souriant.

Nous avons donc passé un bon moment à analyser le fonctionnement de ce téléphone (il faillait bien trouver le moyen de le remettre en mode téléphone pour le transformer en autre chose). Nous avions passer presque toutes les armes quand je pensas à quelque chose.

« Dis moi, tu peux faire des appels avec ce Iphone ou ce n'est qu'une arme ?  Parce que les demi-dieux et les téléphones portables, ça fait deux ! Ils nous est interdit d'en avoir puisque leurs signaux attirent les monstres. Tu devra être très prudente avec ! »

Je la regarda un instant pour être sûre et certaine qu'elle avait bien compris le danger que cela pouvait représenter....


[Hors-sujet] fait attention à tes rp, tu fais beaucoup jouer les autres personnages (dans le présent cas, le mien)... Avec d'autres joueurs, ça pourrait causer des tensions...

_________________
I will always love you

Il y a des personnes qui marquent nos vies, même si cela ne dure qu'un moment.Et nous ne sommes plus les mêmes. Le temps n'a pas d'importance mais certains moments en ont pour toujours.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Raven Careen
NOMEN MEUM...

avatar




Me, et me solum !
Parents divins : Hermès
Messages : 22
Drachmes : 149
Date d'inscription : 11/06/2014
Age : 16
Localisation : Dans une forêt, en Irlande





MessageSujet: Re: Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoqué chez Monsieur D   Sam 8 Nov - 8:52

« Dis moi, tu peux faire des appels avec ce Iphone ou ce n'est qu'une arme ?  Parce que les demi-dieux et les téléphones portables, ça fait deux ! Ils nous est interdit d'en avoir puisque leurs signaux attirent les monstres. Tu devra être très prudente avec ! »

Elle me regardait pour vérifier que j’avais bien compris.

« Oui, oui. J’ai bien lu le ‘‘guide du petit sang-mêlé’’ ! »
Je me levai et regardai le lac. Il scintillait de mille feu, l’air était doux, le soleil tapait assez fort, bref : un temps merveilleux !
Je me tournai vers la forêt, majestueuse et impressionnante. Dans le ‘‘guide du petit sang-mêlé’’, il était dit qu’il vallait mieux être armé pour aller dans cette forêt…
Pour le coup, j’ai une multitude d’armes ! Je me tournai vers Annabeth et lui demanda :
« Dis-moi, t’es tu déjà aventurée dans cette forêt ? »
Elle acquiéça .
Je vis les frères Alatir entraient dans la forêt. L’opération « vengence » germa dans mon esprit. Si la vengence est un plat qui se mange froid, j’en connais qui vont manger surgelé dans très peu de temps !
Je me tournais vers Annabeth,un grand sourire aux lèvres et lui demanda :
« Où peut-on trouver des cordes et des fils de fer dis-moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
NOMEN MEUM...






Me, et me solum !





MessageSujet: Re: Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoqué chez Monsieur D   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faire ses preuves chez les Hermès ou comment se retrouver convoqué chez Monsieur D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment ne pas faire evoluer les pokemon ?
» Comment se rassurer chez le dentiste
» [R/B/J] Faire Revenir L'Océane
» Mur en crayon IKEA
» polystyrène et peinture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les héros de l'Olympe :: La colonie des sang-mélés :: La grande maison-