Partagez | .
 

 Jade Taylor, fille d'Hermès (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jade Taylor
NOMEN MEUM...

avatar




Me, et me solum !
Parents divins : Hermès
Messages : 200
Drachmes : 203
Date d'inscription : 15/03/2015





MessageSujet: Jade Taylor, fille d'Hermès (en cours)   Dim 15 Mar - 22:52





“ Je me suis toujours débrouillée seule “



☇ Jade Taylor




Je me nomme Jade Taylor et je suis une demi-déesse grecque fille de Hermès et je suis contre Gaïa. En apparence, j'ai 21 ans. Je suis célibataire et fidèle. A côté de cela, on me qualifie souvent de quelques hautaine, envieuse, colérique et maligne, taquine, agile. On peut facilement m'identifier physiquement grâce à une cicatrice dans le bas du dos, ou encore à cause de mes cheveux que je rabats toujours derrière mes oreilles, les petits bruits qu'on fait avec les lèvres (tchip). Peu de gens savent que j'ai une peur bleue des araignées et que mon talon d'Achille se trouve en bas de mon dos, là où j'ai ma cicatrice. On me dit souvent que je ressemble beaucoup à l'humain(e) Crystal Reed.


Caractère


Bon, alors allons-y Alonzo pour la description mentale.

Comme la plupart des enfants d'Hermès - je crois - j'ai hérité du caractère de mon père : taquine, maligne, assez souvent de bonne humeur, faisant rire les autres - ou pas, tout dépend de l'humour des autres.

Mais, parfois, pour une raison totalement inconnue, je cède parfois à la colère, alors que ni mon père ni ma mère ne se mettaient facilement en colère. Dans ces moments-là, je suis capable de tout, et je mets beaucoup de temps pour me calmer.

Quelques fois, le côté retors de mon paternel ressort, me faisant voler des objets précieux - ou pas - aux autres ; j'ai beau essayer de ne pas me laisser submerger par ce côté-là, ce n'est pas toujours évident, et j'essaie de me rattraper de mon mieux pour me faire pardonner.

Du côté de ma mère, j'ai heureusement hérité de sa patience forgée au fil du temps grâce à son métier de journaliste globe-trotteuse. Si elle avait vécu plus longtemps, elle aurait peut-être pu m'apprendre davantage à maîtriser mes émotions... Mais bon, elle a eu le temps de m'enseigner la méditation, ce qui me permet, en cas de "crise", de me détendre et de calmer le jeu. Heureusement, sinon je ne m'en sortirais pas...
Apparence


Physiquement, je n'ai rien de particulier, du moins je trouve. Je suis une demoiselle aux yeux bleus, aux longs cheveux châtain virant parfois au noir, que j'attache en queue de cheval ou en chignon pendant mes interventions, à la taille fine et musclée acquise au cours de mes longues années de gymnastique.

De loin, je ressemble à une jeune adolescente longiligne et fragile, mais quand on me regarde de plus près, ce n'est plus la même chose. Je pose souvent un regard arrogant sur le monde, j'ai un port altier. Sur le bas du dos, je cache une cicatrice qui est due à ma première rencontre avec un monstre.

Je tiens physiquement de ma mère, on disait souvent de moi que j'étais sa copie conforme en plus jeune. Je possède une grande envergure de bras et de grandes jambes, mais bien proportionnée par rapport à ma grande taille.

Côté vêtements, je ne rechigne jamais à mettre un pantalon ou un T-shirt moulant, surtout pendant mes vols. Mais de manière générale, un bon vieux jean, un T-shirt sous une chemise à carreaux et un chapeau de cow-boy me suffisent amplement. Je suis plutôt du genre occidental pour les vêtements.

Côté armes, deux poignards accrochés à ma ceinture me suivent partout depuis l'âge de 12 ans. Il m'arrive cependant de me servir d'autres armes que mes poignards : épée, arc... Peu m'importe.
Once upon a time


Je suis née le dix-septième jour du mois de décembre, en 1994 dans une clinique bretonne. Ma mère, une journaliste franco-britannique du nom de Marie, était en vacances dans sa famille française quand elle me donna le jour, neuf mois après avoir rencontré mon paternel, Hermès.

Les douze premières années de ma vie se passèrent sans trop d'encombre ; j'ai eu la chance de voir mon père assez souvent, même s'il prétextait de longs voyages pour disparaître de nos vies pour réapparaître comme une fleur, un beau jour, avec des cadeaux divers et variés pour se faire pardonner ses absences. A cette époque, j'ignorais qui il était ; je dus attendre mes douze ans pour l'apprendre à mes dépends.

Ce jour-là, c'était le jour de mon anniversaire, et mes parents avaient décidé de me faire une surprise en m'emmenant sur les terres de légende de Brocéliande, que ma mère couvrait pour les besoins d'un reportage sur la légende arthurienne. Ils m'avaient conduite jusqu'à l'étang de Comper, pas loin du château du même nom, et y avait dressé une nappe pour pique-niquer sous la lumière des lucioles qui volaient autour de nous.

Au début, tout se passa bien : nous mangions du gâteau que mon père - qui n'a pas forcément l'habitude de cuisiner - avait fait, nous rions, je déballais mes cadeaux - deux poignards en bronze et un collier avec une feuille de chêne - et nous regardions le ballet des lucioles. Jusqu'au moment de repartir, il ne se passa rien. Mais quand nous avons commencé à ranger pour retourner à la voiture de ma mère, nous avons été attaqués. Par des monstres dont j'ignorais l'existence jusqu'à ce moment, mais que mes parents reconnurent, à en juger leur pâleur qui vint subitement.

Mon père nous hurla de courir nous cacher, ce que ma mère et moi fîmes de notre mieux ; mais nous n'avions pas prévu que le monstre qui nous avait attaqués était venu accompagné d'un copain, qui s'occupa de ma mère et moi assez rapidement. Acculées à un rocher, nous avons vu nos vies défiler, puis j'ai vu ma mère se placer devant moi pour me protéger. Quelques secondes après, elle s'affaissait devant moi, et je me suis retournée pour ne pas voir la suite. Mal m'en prit, car je sentis une vive douleur dans le bas du dos : le monstre m'avait donné un coup de griffe, s'apprêtant à me faire subir le même sort qu'à ma mère.

Sans mon père, je ne serais pas là pour vous raconter mon histoire. Juste après le coup de griffe, j'ai eu comme un flou, et j'ai eu le temps de voir mon père s'occuper du monstre avant de sombrer.

Quand je me suis réveillée, je me trouvais dans un lit d'hôpital, mon père à mon chevet. Il me raconta ce qu'il s'était passé, la mort de ma mère dont il avait conduit l'âme aux Enfers avant de venir à l'hôpital, et me donna sa véritable identité : Hermès, dieu des Voyageurs, des Marchands, des Voleurs, Messager des Dieux et Conducteur des Âmes. Certains mortels, en leur temps, l'avaient aussi fait patron des Alchimistes, mais ce n'était que pendant le XVII° siècle...

Il attendit que je digère toutes ces informations pour me demander de rejoindre le camp des Sangs-Mêlés, à Long Island, et me rassurer sur le voyage : j'aurais des ressources pour atteindre l'endroit sans trop de difficultés. Nous attendîmes que je sorte de l'hôpital pour préparer mes affaires, et quelques jours après, j'atterris devant le camp des Sangs-Mêlés, conduite par mon père qui m'assura que je ne serai pas toute seule, que d'autres enfants comme moi y vivaient depuis longtemps et s'en portaient très bien et qu'il essaierait de venir me voir régulièrement.

Résultat, ça fait dix ans que j'y suis, au camp des Sangs-Mêlés, et je m'y sens bien. J'ai pu faire le deuil de la mort de ma mère, finir de grandir et développer des pouvoirs dont j'ignorais l'existence.

Pouvoirs & failles


- Sosie : peut prendre l'apparence de n'importe qui
- Reptile : peut se transformer en serpent et n'importe quel reptile qui existe

Toi


♆ PSEUDO & PRÉNOM:Ju' / Julie
♆ ÂGE:20 ans
♆ SEXE:Féminin
♆ PASSION(s):L'histoire, le RP, la musique...
♆ COMMENT TROUVES-TU LE FORUM?J'espère qu'il va se réveiller '-'
♆ CODE DU RÈGLEMENT:Chocolat et beignet !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Jade Taylor, fille d'Hermès (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Taylor A. Lacey
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]
» je promets que je serai plus sévère (cours 1 - terminé )
» La fille de la Forêt de Jade
» Jonathan Loïs Taylor ~ Cours droit devant. {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les héros de l'Olympe :: Vous, vous et vous...!! :: Les présentations-