Partagez | .
 

 La vie est trop courte [Pv Annabeth Chase]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
NOMEN MEUM...



Invité


Me, et me solum !





MessageSujet: La vie est trop courte [Pv Annabeth Chase]   Mer 28 Aoû - 22:44


L’entraînement et source de bien-être et de préparation physique au combat, il permet de garder la tête froide et la décompression dans les moments les plus sombre qu'un être humain peut vivre. Chaque personne de se monde, dieu, demi-dieu et humain on besoin de cela pour rester neutre et ne pas partir dans des colères furieuse. La complication de certaine situation entraîne souvent la malchance et le désarroi qui cause mort et douleur. L’entraînement est aussi ce qui nous permet d’accroître notre puissance, nos forces, nos mouvements et notre agilité au combat.


Voilà maintenant quelque jour que Léo est en mode grosse feignasse sans entraînement se laissant guider par la douceur de son dortoir ou la technologie perfectionner de la civilisation humaine.
Il n'y a rien de mieux pour un adolescent à moitié dieu que de ce détendre devant une bonne partie de console dans un canapé assez moelleux et deux frères avec soient pour qu'un journée soit bien remplis.

Mais ce jour là, plus rien, tout avez disparus par magie, pourquoi ? Personne ne pu le savoir même si certains se douté que les éducateurs les ont pris. Maintenant que pouvait-il faire de ses journées ? Certes il pourrait aider à l'infirmerie ou blaguer avec quelques satyres ou nymphes mais là de suite rien ne lui venait.

Léo leva la tête vers le ciel, de nombreux nuage assombrissait les lieux qui laisser passer le soleil du dieu Apollon. Même si dans une clairière comme celle si avec des bois aussi grand qu’un immeuble de trois étages recouvrant toute la zone, probablement pour évité que de petit curieux vienne s'aventurer trop prêt.

L'envie de s’entraîner lui est venu naturellement et ponctuellement sans prévenir évidemment, il c'est dirigé vers cette zone de combat entre demi-dieu et demi-déesse de tout rang et de toute sorte. Bon certes les filles et fils d'Aphrodite ne sont pas trop pour ses genres de choses et préfères rester en retrait dans les eaux bleus azur du lac qui bordait la colonie. Tout le monde savait que ses demi-dieux été vraiment pitoyable au combat mais en tout cas niveau amour et délicatesse c'est la fiesta.

Léo se rappelle de ce jour ou sa tentative de séduire une de ses jolies jeunes filles avait finis avec un œil au beurre noir étant donné que cette dernière était déjà en couple avec un fils d'Ares , de vraie brute épaisse, c'est probablement pour cela que les filles de la déesse de l'amour les préfères à un simple fils d'Héphaïstos. Pourtant sa meilleur amie était une de ses filles.

En tout cas le jeune homme voyait bien les stéréotypes des lycées américains s'afficher dans la colonie. Les belles jeunes filles sortants avec les brutes épaisses, les losers qui s'y connaisse en technologie et les autres les pions de ce jeux que les dieux ont décidé de nous faire jouer.

Repassant à tout cela il faillit de peu de ce prendre une flèche dans le crâne en passant en plein milieux de la zone des archers. Encore une fois la mort l'a presque touché mais comme si de rien n'était il a pris la direction de la zone de combat, regardant de nouveau le ciel espérant un brin de soleil se pointe malgré l'arrivée de l'automne et de la fraîcheur.

La clairière était bondée, les sang-mêlée c'étaient apparemment donnée le mot pour de petit combat rapproché, ses préférer malgré de nombreuse chutes face aux fils d'Ares et d'Apollon. Il sait se battre, durant tout un été il c'était entraîné fortement pour ne plus avoir l'image d'un gringalet maigrichon ne pensant qu'aux blagues et farces.

Il voulait se donner une autre image, celle de quelqu'un qui est prêt pour une attaque et pas celui qui va rester derrière. Il se met en avant maintenant, sa force c'est décuplé entre son premiers combats et ce de maintenant et en plus il aime faire savoir qu'il n'est plus le petit qui ne sais pas ce battre et qui va se faire rétamer au premiers coup.
Léo est devant l'armurerie pour s'habiller en conséquence, par-choque sur son torse et son ventre et un glaive en fer forgée. Étant des demi-dieux les blessures fêtent par des épées sont moins graves que pour les êtres humains malgré la douleur qui reste la même.

Il se dirige vers une petite partie encore épargnée par les combats de ses confrères, il pose son glaive sur le sol et demande d'une voix tonitruante et puissant sans vraiment allez au-de-là d'un certain niveau de décibel pour ne pas alerter tout le monde :

- Qui a le désire de m'affronter dans un corps à corps ?
Il faisait son malin mais si un monstre de deux mètres se pointe c'est un peu la déprime pour lui et son caquet sera vite rabaisser. Il attendait donc son adversaire.




Revenir en haut Aller en bas

Annabeth Chase
NOMEN MEUM...

avatar

L'équipe est à mes pieds. Je suis l'Administratrice en chef.

Grecque évidemment !



Me, et me solum !
Parents divins : Athéna
Messages : 638
Drachmes : 827
Date d'inscription : 23/06/2013





MessageSujet: Re: La vie est trop courte [Pv Annabeth Chase]   Mar 3 Sep - 23:40




Léo & Annabeth
Parce qu'on ne sait jamais se qu'on croisera au détour du chemin...


Ce lever le matin, toujours à la même heure, pour aller déjeuner au pavillon réfectoire avec tout le monde et recommencer une fois de plus l'insipide routine que s'était emparée de nos vies. Quoi de plus qu'une monotonie mortelle qui s'accroche à vous, ne lachant pas prise, afin de rendre les jours de plus en plus pénible. Ce train-train quotidien ne changeais pas vraiment, nous laissant dans l'ennuis le plus total. Les jours se suivent et se ressemblent. Me levant lentement, je regarde sa photo, désespérant un peu plus chaque jour, comme si la possibilitée de le revoir s'éloigait peu à peu. Et comme si la vie n'était pas assez pénible, le temps gris et n'était pas pour arranger les choses. Le soleil perçait a peine l'épaisse couche de nuages gris qui couvraient le ciel, jetant un froid sur toute la colonie.

Après avoir commencer cette journée exactement comme je commençais toutes les autres, je me suis dirigée vers le terrain d'entraînement. Ça ne changeais pas vraiment des autres jours, au final, mais les combats me permettaient de penser à autre chose que la guerre contre Gaïa qui était présentement en cours et dans laquelle nous ne pouvions rien faire pour arranger les choses. Enfilant une fois de plus mon armure de guerrière, je pris quelques instants pour regarder les combattants qui s'entraînaient dans l'arène. Ils étaient plusieurs présent dans l'arène. Je souris légèrement à les voir, il était assez rare de voir tant de gens ici.

En y réfléchissant bien, plusieurs à aient du entendre les rumeurs circulants sur la guerre en cours et il était normal que les habitués du camp aient décider de se préparer à toute éventualité. Les autres avaient sûrement suivis le mouvement. Quand on ne savais pas que notre monde allait peut être y passer, on pouvait bien se demander pourquoi nous devions nous battre... Je m'étais moi même poser la question à de nombreuses reprises avant de parcourir le monde et de prendre conscience de la réelle valeur de se que nous apportons aux dieux, même s'ils ne veulent pas l'avouer. Après tout, à quoi bon se battre ? Et pour quels desseins ? Pour ne pas voir l'Olympe sombrer à tout jamais et installer une paix durable. Parfois, je me demande si cela vaut vraiment une guerre, les dieux ne font pas attention à nous, s'ils ne nous méprisent pas, et ne s'intéressent pas a nous si se n'est lorsqu'ils ont besoin de nous. Au final, nous ne sommes bons qu'à les aider, rien de plus.

Une voix que j'avais appris à reconnaître au fil des dernières semaines. Léo Valdez, un fils d'Héphaïstos arrivé à la colonie depuis peu, se cherchait un adversaire à combattre. Léo était un farceur hors pairs et j'avais bien envie de voir comment le petit nouveau s'était amélioré au combat. Je m'avança doucement vers lui, un sourire léger flottant sur les lèvres.

<< Alors Léo, on fait le malin ? Dis-je d'un ton moqueur qui me ressemblait peu. Je suis partante pour un petit combat, si l'invitation tiens toujours.>>

La dernière phrase avait été dite d'un ton léger. J'attrapais vivement mon poignard et me plaça en position de combat, sans même attendre la réponse du demi-dieu devant moi.

BY .TITANIUMWAY


_________________
I will always love you

Il y a des personnes qui marquent nos vies, même si cela ne dure qu'un moment.Et nous ne sommes plus les mêmes. Le temps n'a pas d'importance mais certains moments en ont pour toujours.© belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La vie est trop courte [Pv Annabeth Chase]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bourgeon pourri peut éclore. [Chase]
» Annabeth Chase {Livre}
» Pour moi, même l'éternité est trop courte. [PV: Ma cavalière]
» [Défi#2] Rowen Lone
» Annabeth Chase {Admine?}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les héros de l'Olympe :: La colonie des sang-mélés :: Terrain d'entrainement-