Partagez | .
 

 Erika au Pays des Jeux : Society Land

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Erika Rafaruta
NOMEN MEUM...

avatar

Libre comme l'air... Je suis un(e) Solitaire. Mais je suis aussi modératrice!


Me, et me solum !
Parents divins : Priape
Messages : 27
Drachmes : 220
Date d'inscription : 21/08/2013





MessageSujet: Erika au Pays des Jeux : Society Land   Jeu 12 Nov - 3:38

Bonjour ^^

Aujourd'hui, j'inaugure une nouvelle rubrique ^^


Comme beaucoup de gens, lorsque j'étais plus jeune, j'ai joué à des jeux de société, comme le Monopoly ou le Uno.
Mais il y a quelques années, je suis devenu membre d'une association de jeux de société.  
Tous les samedis, de 15 h à Minuit, je joue à des jeux de société.  
Car, des jeux, il y en a énormément x)

Donc, je vais, assez régulièrement, vous présenter des jeux, en vous expliquant les règles ^^


D'ailleurs, je vais commencer par un de mes jeux préférés ^^



Love Letter




I) Kezako ?


Donc déjà, à l'origine, Love letter c'est ça :



C'est un jeu japonais crée par Seiji Kanai


Puis le jeu a été adapté au US, puis en France, et le design a "légèrement" changé


Oui, légèrement, c'était un euphémisme.



Donc, voici le jeu en question





Pour la modique somme de 10 euros

Voici l'inventaire de la boite en plastique qui contient le jeu :

- Un sachet de  transport, pour emporter le jeu partout
- les 16 cartes du jeu
- 4 aides de jeu, résumant les effets des cartes, et le nombre de  cartes de chaque type
- 13 cubes en bois
- Un petit livret de règles, exposant également le background.


II)  Le background

Nous sommes dans le royaume de Tempest. Le peuple est heureux de vivre, et la famille royale va très bien, de même que les serviteurs.

Mais là, c'est le drame :  La reine est accusée de haute trahison, et emprisonnée.

Donc sa fille, la Princesse, est toute triste, elle boude son père le roi, et ne parle plus qu'à sa meilleure amie la comtesse ...

Et donc les joueurs sont des courtisans, et doivent faire passer des lettres d'amour à la princesse, par l'intermédiaire de ses proches, afin de lui remonter le moral.  


Sous ce background un peu crétin et pompeux se cache un jeu bien pupute qui fera travailler votre réflexion, votre déduction, et votre sens du bluff,  tout en vous permettant d'éliminer vos amis avec toute la joie possible x)



III) Mécanique de  jeu

Donc, déjà, il s'agit d'un jeu pour 2 à 4 joueurs.


Pour commencer, les cartes sont mélangées, puis on en écarte une face cachée, afin d'ajouter un peu d'aléatoire dans le jeu.


Ensuite, on distribue une carte à chaque joueur, en commençant par celui qui va jouer en premier.


1) déroulement d'un tour

Tout d'abord, le joueur pioche une carte. Puis il en défausse une des deux, et applique l'effet de la carte.

On passe ensuite au joueur suivant.

Et ainsi de suite jusqu'à épuisement de la pioche


C'est tout simple x)


Seulement, les effets des cartes peuvent amener à notre élimination, ou à celui d'un joueur adverse

Donc la manche s'arrête également lorsqu'il n'y a plus qu'un seul joueur en lice.


2)  Comment gagner ?

Pour gagner une manche, il faut soit être le dernier joueur en lice, après élimination des autres,  soit, une fois la dernière carte jouée,  être en possession de la carte la plus forte encore en jeu, considérant que toute carte défaussée n'est plus en jeu.

Plusieurs cartes  étant en plus d'un exemplaire, il peut y avoir égalité.  Dans ce cas, le vainqueur est celui qui a accumulé le plus valeur de cartes  dans celle qu'il a jeté.
Exemple :  égalité par les gardes, il reste deux joueurs en jeu : celui qui a jeté les cartes 7, 5, 4, 2 et 1  gagne face à celui qui a jeté les cartes 6, 4, 3, 2 et 1    

Tout le long du jeu, les cartes jouées doivent rester visibles de tous, pour permettre de déduire les cartes restantes.

Chaque manche gagnée nous octroie un petit cube, représentant symboliquement le cœur de la Princesse.

Celui qui gagne une manche devient le premier joueur de la manche suivante.

Pour gagner le jeu, il faut être le premier à obtenir un nombre défini de point :  7 à deux joueurs, 5 à 3 joueurs et 4 à 4 joueurs.  Le nombre de cubes est étudié pour correspondre à tous les cas de figure


3) Les effets des cartes




Dans ce jeu, les cartes possède une forme de "puissance", qui représente le degré de proximité avec la princesse.

De la garde de la Princesse, portant le chiffre 1, à la Princesse elle même, portant le chiffre 8.

La carte que l'on a en main représente la personne qui a notre lettre en sa possession, et défausser la carte indique que la personne s'est fait griller en possession de notre lettre.


Il va sans dire que plus la carte est forte, plus son effet est absolument pourri



Voici les effets :


1 : la Garde

Cette carte figure en 5 exemplaires dans le jeu.

Lorsque l'on joue une Garde, on désigne un adversaire.
On donne ensuite un nom de carte  sauf garde. Ce choix peut être uniquement un coup de bol, ou être mûrement réfléchi en fonction des cartes jouées dans la manche.

Si l'adversaire désigné possède la carte indiquée, il est éliminé et défausse sa carte.

2 :  Le Prêtre

En 2 exemplaires, cette carte permet tout simplement de regarder la carte de l'un de vos adversaires

3 : Le Baron

En 2 exemplaires également, lorsque vous jouez cette carte, vous comparez votre main avec celle de l'adversaire de votre choix. Celui qui a la  carte la plus faible est éliminé

4 : La servante

Toujours en 2 exemplaires, cette carte est une protection. Rien ne peut vous arriver jusqu'à votre prochain tour.

5 : Le Prince

Dernière carte en 2 exemplaires, cette carte permet d'obliger un adversaire à défausser sa carte et à en piocher une autre.  Vous pouvez aussi l'utiliser sur vous même.

6 : Le Roi

Il n'y en a qu'un.  Lorsque vous jouez le Roi, vous devez échanger votre carte avec celle d'un adversaire.

7 : La comtesse

Elle n'a pas d'effet. Lorsque vous jouez la carte, il ne se passe rien.  Par contre, elle dispose d'une contrainte : Si, en piochant votre seconde carte, vous vous retrouvez avec la Comtesse et le Roi, ou la Comtesse et le Prince, vous êtes obligé de défausser la Comtesse même si cela ne vous arrange pas.

8 : La Princesse

Cette carte n'a pas d'effet. Juste la pire contrainte qui soit. Si vous la défaussez, de n'importe quelle manière que ce soit, vous êtes éliminé.



IV) Précisions et conseils sur les cartes


1) La Garde

Souvenez vous que la garde ne peut pas être éliminée par une autre garde, donc elle peut toujours être utile pour éviter d'être éliminé. Son seul ennemi réel, à part la comparaison finale, est le Baron.  

Lorsque vous jouez une Garde, pensez à toujours viser les cartes fortes pour effacer la concurrence.
Plus le jeu avance, plus il est simple de deviner ce que peut avoir l'adversaire.
Surtout, ne cherchez pas à éliminer à tout prix.  
Lorsque que la configuration des cartes jouées vous permet de déterminer la carte la plus forte, et que vous gagnez si l'adversaire ne la possède pas,  pensez à viser cette carte pour assurer votre victoire, plutôt que de viser autre chose pour éliminer.

Bref, faites preuve de déduction, et soyez stratégiques
 

2) le Prêtre

Bien entendu, l'adversaire dont vous avez vu la carte va jouer avant vous.  Donc il sera difficile d'user réellement de ce que vous avez vu contre lui, à moins qu'il tente le diable en essayant de vous éliminer, vu qu'il va forcément jouer cette carte dès son tour arrivé.

Donc le prêtre sert surtout à obliger l'adversaire à se débarrasser d'une carte que vous avez vu, et en quelque sorte à contrôler son prochain tour.

Par contre si jamais vous avez la chance de repérer la princesse, sa présence dans la partie n'est plus qu'un question de  tour x)

3) le Baron

Le Baron est une carte plutôt risquée. Déjà, à moins de vouloir en finir tout de suite, ne le lancez pas si vous n'avez qu'un Garde. En fait, on lance  rarement un Baron lorsque l'on a moins qu'un Prince en main.

Baron-Princesse est la configuration la plus dévastatrice. Mais elle peut également l'être pour vous, car si vous avez la malchance d'éliminer le joueur qui possède la Comtesse, vous êtes grillés x)

Un conseil : Essayez de ne pas vous montrer trop empressé de jouer un baron, vous risquez de mette la puce à l'oreille à vos adversaires, qui sauront que vous avez matière à gagner facilement ce duel.

Malheureusement, vous risquez de vous retrouver, au détour d'une partie, avec deux barons en main. Je n'ai pas vraiment de conseils, si ce n'est que vous devez vous fier à votre bonne étoile pour viser  pile l'adversaire qui se coltinait une Garde. Ah si, un conseil : essayez de ne pas avoir l'air trop soulagés à ce moment là,  sinon vous êtes cuits face à de bons joueurs. x)


Bien entendu, il reste un cas de figure :  Il peut y avoir égalité lors d'un Baron. C'est un manque de bol par contre, car aucun des  deux n'est éliminé. Résultat, votre adversaire qui joue fatalement avant vous s'il n'est pas éliminé avant, va pouvoir vous éliminer directement. Enfin c'est risqué car les autres aussi sauront ce qu'il a.


4) La Servante

Il y a une énorme précision par rapport à la servante

Lorsque vos adversaires sont protégés par une servante, et que les autres sont éliminés, on se retrouve à jouer des cartes qui n'ont pas d'effets.

La Garde et le Prêtre n'ont pas d'effets, malheureusement.
La Servante et la Comtesse n'ont pas d'effet sur l'adversaire,donc c'est sans importance
La Princesse ne peut toujours pas être défaussée, même malgré ça

Reste  3  cartes

Déjà le Baron peut être joué sans effet, ce qui permet de s'en débarrasser en cas de problème, notamment si on à la configuration maléfique, Baron-Baron

De même que le Roi, qui peut être joué sans effet, ce qui est vraiment très pratique


Par contre, le Prince, lui, vu que son effet peut également être joué sur soi, vous oblige à défausser votre propre carte. Ce qui ne pose pas de problème, sauf si vous aviez la Princesse. Pas de  chance x)

5) le Prince

Si vous obligez un de vos adversaires à défausser la Princesse, vous l'éliminez.
Vous pouvez également utiliser le Prince, pour défausser votre propre carte, si elle vous semble problématique.
Cette carte permet également de modifier l'ordre dans lequel les joueurs vont piocher les cartes, notamment qui va prendre la dernière carte.

Car le tour dans lequel la dernière carte est tirée est le dernier de la manche. Le joueur qui joue à ce moment est le dernier.

D'ailleurs, que se passe-t-il lorsque le joueur doit piocher au dernier tour suite à l'action du Prince ?  C'est simple, il s'agit du seul cas où l'on peut piocher la carte écartée au début du jeu.

N'oubliez pas qu'il est également possible de tenter un coup de Trafalgar :  lorsque vous sentez que votre carte ne peut vous faire gagner, et qu'il y a un espoir que la dernière carte de la pioche ou la carte écartée soit une bonne carte, n'hésitez pas à utiliser le prince sur vous-même, pour récupérer cette carte. Non seulement vous pouvez piocher une bonne carte et retourner une situation désespérée, mais en plus vous court-circuité le joueur suivant. Lors de ma dernière partie, j'ai tenté ce coup 3 fois, il a été payant à 2 reprises, la première fois en me faisant piocher la comtesse, et la seconde fois la princesse.  

6) Le Roi

Pour moi, la pire carte du jeu.

A part pour récupérer la princesse à la fin du jeu, cette carte ne sert à rien à part se tirer une balle dans le pied. La personne avec qui l'on échange va fatalement jouer avant nous, donc à moins de récupérer un garde par le plus pur des hasards, on est systématiquement sûr d'être éliminé immédiatement après l'échange.  

Il y a aussi un cas où on peut se retrouver obligé d'échanger la princesse car on a pas d'autre choix que de jouer le roi. Dans ce cas, il faut espérer que ce soit en début de jeu, où l'on offre le cadeau empoisonné à l'adversaire, plutôt qu'à la fin, où on offre un cadeau en or.

Après plusieurs tours de jeu, il n'y a pas de mystères, le roi n'est joué que lorsque l'on y est obligé, et il y a 90 % de chance que la carte échangée soit la Princesse.

Dernière chose, ne jouez surtout pas le Roi lorsque votre autre carte est une Garde, où alors c'est que vous voulez arrêter de  jouer x)  


7) La Comtesse

Comme cette carte est sans effet, il peut être intéressant de la défausser lorsque vous n'y êtes pas forcément obligé, ça permet de bluffer, et  faire croire à vos adversaires que vous avez une carte puissante.

Car l'effet de la  Comtesse fait que vous devez la défausser obligatoirement lorsqu'elle est avec le Prince ou le Roi , mais implicitement, avec l'effet de la Princesse, vous devez aussi la  défausser si vous avez la Princesse. Ce qui donne une grosse indication de votre jeu à vos adversaires.  Rappelez vous qu'il y a  2  Princes, ce qui donne potentiellement 4 cartes qui vous oblige à défausser la comtesse, contre 11 qui vous permettent de la défausser sans crainte.

Cool La Princesse

Autant être clair :  cette carte ne sert à rien, à part à se faire éliminer. Tout le monde la vise en priorité, donc vous avez toutes vos chances d'être éliminé à l'arrache par une Garde lancée au petit bonheur la chance. Surtout lorsque vous l'avez au départ.  La manière de joueur avec ou sans la Princesse en main est  complètement différente, car elle est coincée dans votre main. Il n'y a pas vraiment de précisions à apporter sur cette carte, à part peut être de dire que si vous l'avez, soyez prudent, et essayez de ne pas vous faire trop vite griller, car la Princesse est tout de même la carte la plus puissante du jeu, si vous restez en vie jusqu'au bout, vous avez gagné.  


V)  Derniers conseils

Pour que le jeu fonctionne de manière optimale, il faut jouer honnêtement. Si un garde vous élimine, vous devez le dire. Si Vous avez la Comtesse et une des deux cartes qui appliquent son effet, pensez bien à la jeter.

Par contre, Honnêtement ne veut pas dire que le bluff est exclu.

Vous avez le droit de demander une carte que vous posséder vous même avec la Garde, pour tromper l'adversaire.
Pensez bien à défausser la Comtesse quand vous n'y êtes pas obligé.
Et surtout, n'oubliez pas d'y aller au culot parfois.  
Il n'est pas rare de tomber juste avec une Garde, ou même de pouvoir éliminer un adversaire possédant une Garde  en faisant un Baron avec un Prêtre  (avec toute la frustration que ça occasionne chez l'adversaire XD )


Dernière chose :  Pensez à toujours contrôler le jeu. Essayez de toujours être au fait de la carte la plus puissante qui reste en jeu, afin de pouvoir guider vos actions, et de toujours savoir si la victoire est à portée de main.


VI) La partie à 2 joueurs

Une partie à deux joueurs se déroule de la même manière qu'une partie standard, à une exception près : lors de la distribution des cartes, il faut, en plus de la carte écartée au début, poser trois cartes qui ne seront pas non plus dans la partie. Par contre, contrairement à la carte écartée, celles ci sont face visible.


Voilà, c'était Love Letter ^^  Un autre jeu la prochaine fois ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Abel Jenkins
NOMEN MEUM...

avatar




Me, et me solum !
Parents divins : Thanatos
Messages : 107
Drachmes : 33
Date d'inscription : 04/10/2015
Localisation : Philadelphie





MessageSujet: Re: Erika au Pays des Jeux : Society Land   Jeu 12 Nov - 16:23

Super chronique !

Vraiment instructif, ça donne vraiment envie de jouer au jeu :°
Continue, passque moi j'ai aimé :bravo: :bravo: :bravo:

J'ai hâte que la suite arrive :0


ABEL


PS : Tu crois qu'on a pas vu à quelle heure tu postes? AU DODO ! mouche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lahaar Thoernso
NOMEN MEUM...

avatar

Libre comme l'air... Je suis un(e) Solitaire.


Me, et me solum !
Parents divins : Hypnos
Messages : 68
Drachmes : 248
Date d'inscription : 30/06/2014
Age : 17
Localisation : Colonie des Sang-Mêlés





MessageSujet: Re: Erika au Pays des Jeux : Society Land   Jeu 12 Nov - 19:45

Durant mon année de troisième j'étais dans un club de jeux de société et j'ai joué à ce jeu pas mal de fois! Je crois même que j'y ai joué une fois dans une convention de jeux de société x)

Enfin bref très chouette ta chronique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
NOMEN MEUM...






Me, et me solum !





MessageSujet: Re: Erika au Pays des Jeux : Society Land   

Revenir en haut Aller en bas
 

Erika au Pays des Jeux : Society Land

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les journalistes haïtiens en partie responsables de l'image négative du pays
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Une bourgeoisie déracinée ! Par Jean Erich René
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les héros de l'Olympe :: Hors RPG :: Flood Power !-